OLYMPUS(Canada) >

GLOBAL PRO GALLERY

GLOBAL PRO GALLERY

Retour en haut de la page

Mike Boening

Afficher le profil

Premières impressions de Mike à propos des contrôles de profil monochrome et couleur du PEN-F
Les contrôles du profil monochrome et du profil couleur du PEN-F me ramènent au temps de la pellicule photo, où les couleurs du film transparent classique se caractérisaient par des teintes riches et une saturation vive. Les profils monochromes offrent un retour en arrière très intéressant vers le film monochrome et infrarouge. C’est une expérience enrichissante de savoir que l’on part en session photo avec la possibilité de créer ses propres émulsions à la fois en couleur et en noir et blanc.
Autres réflexions de Mike à propos du contrôle de profil
L’utilisation du contrôle de profil du PEN-F est une expérience incroyable lorsqu’on travaille dans les rues. Je vois certaines scènes d’une manière complètement inédite en sachant que je peux changer les réglages de la couleur et du monochrome à la volée. C’est comme si j’effectuais ma post-production directement sur mon appareil. Cela stimule ma créativité et c’est ce qui en fait un modèle supérieur aux autres. Je me trouve encore plus fasciné par les prises de vue en couleur depuis que j’utilise le PEN-F. Cela dit, je n’ai pas oublié pour autant ma méthode de travail habituelle en noir et blanc. Cet appareil photo est une véritable machine à photographier la rue.
Le contrôle de profil combiné au design classique du PEN-F conçu pour la ville (comme le viseur électronique placé à gauche et la molette de compensation d’exposition sur le dessus), sans compter la résolution de 20 mégapixels, font du PEN-F mon nouvel appareil de prédilection pour la photo urbaine. Olympus a différencié cet appareil de sa fantastique gamme OM-D en écoutant les arguments de sa clientèle spécialisée dans la photo de rue. Si vous aimez la photographie urbaine, le PEN-F est fait pour vous.
Explication du contrôle de profil par Mike
Lorsque je photographie la rue avec mon appareil, j’ai une certaine vision à l’esprit et je désire que celle-ci transparaisse dans le produit final. Je m’efforce d’être créatif tant dans la composition que dans le sentiment général qu’inspire l’image et ce, tant en couleur qu’en noir et blanc. Les premiers préréglages du contrôle de profil sont entièrement personnalisables à la fois en couleur et en monochrome. Si j’ai envie d’accentuer les images avec des filtres de couleur et d’ajuster la puissance de ceux-ci, j’actionne le nouveau levier supérieur pour afficher instantanément mes options. En général, j’aime bien travailler avec un vignettage réduit. En actionnant de nouveau le commutateur, j’acquiers là encore un contrôle total sur ce paramètre. En réappuyant sur le bouton, j’accède au réglage des courbes avec les contrôles des hautes lumières et des ombres. Si je suis à l’extérieur et que je décide de mettre en avant certaines couleurs ou de faire du monochrome à travers un filtre jaune, c’est désormais très facile. Je vois à l’intérieur de mon appareil les scènes que j’ai l’intention de photographier, sans avoir à passer du temps en post-traitement sur un ordinateur. La possibilité de passer davantage de temps sur place, à composer dans un environnement naturel, est un avantage que chaque appareil photo de rue devrait offrir à un photographe. Le nouveau PEN-F répond en tout point à cette attente.

OM-D E-M5 Mark III

PEN-F

Le PEN-F de belle facture est idéal pour les photographes de rue, en tant que deuxième appareil photo pour les pros du studio et pour tous ceux qui aiment le design et la photographie vintage.

En savoir plus sur le PEN-F