OLYMPUS >
Mitsuaki Iwago

Mitsuaki Iwago

Quand j'ai visité les Galapagos, je voyageais d'île en île en passant la nuit dans le bateau. Dès que j'atteignais une île à l'aube, je montais sur un canot pneumatique pour rejoindre le rivage. Le débarquement sur certaines îles étant interdit, je devais donc rester sur le canot et photographier depuis le rivage.

J'ai repéré un iguane marin accroché à un rocher. Bien que je me sois approché aussi près que possible du rivage sur le canot, j'étais encore assez loin de l'iguane. J'ai donc utilisé l'objectif PRO 300 mm avec une ouverture maximale de 1:4.0, pour une distance focale équivalente en 35 mm à 600 mm. Il était facile à tenir en main grâce à sa compacité et à sa légèreté. La houle faisait continuellement tanguer le canot et l'eau éclaboussait l'appareil photo. Grâce à la mise au point automatique à haute vitesse qui a permis d'effectuer une mise au point rapide sur le sujet et au réglage sur l'ouverture la plus grande qui a permis d'obtenir une vitesse d'obturation suffisamment rapide, je n'ai manqué aucune occasion de photo. L'absence du flou causé par le bougé de l'appareil photo est vraiment étrange. La fonction de stabilisation d'image est remarquable.

La mise au point était tellement bonne qu'il est possible de voir clairement sur ces photos que les pélicans m'ignoraient tandis que l'iguane marin avait apparemment remarqué le canot. Cette qualité d'image sans pareille est typique d'Olympus.

Mitsuaki Iwago

Mitsuaki Iwago

Japon

Mitsuaki Iwago a débuté en tant que photographe animalier après avoir visité les îles Galapagos en 1970, où il a été inspiré par l'immensité de la nature. Il fut le premier photographe japonais à faire la couverture du magazine National Geographic à deux reprises et il est renommé dans le monde entier pour son style photographique original. Il a publié de nombreux recueils de photos, y compris « Animals on Earth » et « The Natural Order of the African Plain ».