OLYMPUS(Canada) >

GALERIE PRO

Victoria Rogotneva

Victoria Rogotneva

Elle voyage dans le monde entier depuis maintenant 30 ans. Cela fait presque 8 ans maintenant que je n’ai pas lâché un appareil photo. Après des débuts en tant que photographe paysagiste, il m’est peu à peu apparu que la prise de vue d’animaux et d’individus m’intéresse davantage.

Il n’existe pas d’autres lieux au monde que l’Afrique pour profiter d’autant de variétés. Du fait de ses tribus pittoresques et d’un grand nombre d’animaux, l’Afrique est devenue ma deuxième maison. Alors que j’étais en Afrique avec un autre système, il m’est apparu qu’il me fallait du matériel complètement différent pour poursuivre mon travail.

J’ai choisi l’OM-D E-M1 Mark II d’Olympus mais pas par hasard : profiter de fonctionnalités comme une mise au point automatique rapide et précise, un mode d’obturation silencieux, un excellent rendu des couleurs et un système ultra-léger étaient des considérations auxquelles j’accordais beaucoup d’importance. En combinant toutes ces fonctionnalités, l’appareil photo d’Olympus surpassait tous les autres modèles à mes yeux.

Équipée du nouvel Olympus OM-D E-M1 Mark II et de mon E-M1 initial, je me suis rendue en Namibie, en Afrique du sud. Ces deux appareils photos sont d’apparence similaire. Lors de mon voyage, j’ai souhaité comparer le fonctionnement de la mise au point automatique et de la matrice de couleurs. Une mise au point automatique rapide et précise est cruciale pour immortaliser des animaux et un excellent rendu des couleurs m’est indispensable pour photographier des paysages. La prise de vue haute vitesse est un véritable plaisir. Avec le nouvel appareil photo Olympus, j’ai cessé de me demander à quel moment déclencher l’obturateur, je me suis contentée d’immortaliser le moment voulu !

Je suis également satisfaite des images de paysage capturées, même en conditions de faible éclairage. L'OM-D E-M1 Mark II offre une meilleure matrice, une meilleure reproduction des couleurs et réduit les parasites avec un faible contraste. Cet appareil photo possède également la meilleure plage dynamique si bien que vous pouvez même prendre des photos en contre-jour. Tous ces composants sont essentiels pour un photographe paysagiste. Je n’ai malheureusement pu tester l'appareil photo que pendant trois semaines, mais j’aurai adoré prolonger cette période car ce fut un vrai plaisir de travailler avec cet appareil photo haute technologie d’Olympus. L’interface utilisateur est conviviale et repose sur les fonctions intégrées au boîtier, une batterie offrant une grande autonomie, une mise au point automatique rapide et une excellente matrice. Vous pouvez ainsi apprécier toutes les possibilités photographiques. Finalement, le photographe que vous êtes peut créer les images souhaitées, sans réfléchir !

Victoria Rogotneva

Victoria Rogotneva

Russie

Victoria Rogotneva est russe, diplômée de la Faculté de physique et autodidacte ; elle s’est formée elle-même pour devenir photographe voyageuse. Elle garde un appareil photo à portée de main depuis qu’elle en a utilisé un pour la première fois. Elle organise désormais des expéditions photos dans le monde entier, ce qui constitue sa principale activité. Afrique, Europe, Asie, Amérique et même l’Arctique : elle a visité une liste infinie de lieux aux quatre coins du monde pour son travail de photographe. Elle a été lauréate et finaliste de compétitions internationales en Europe et en Amérique. Elle a notamment remportée le « Best Photos of Russia » (2013) et participé à de nombreuses expositions à Moscou, St. Pétersbourg et d’autres villes russes, ainsi qu’en Israël et aux États-Unis.