OLYMPUS(Canada) >

GALERIE PRO

Mitsuaki Iwago

Mitsuaki Iwago

La région du Pantanal au Brésil est le plus grand réservoir d'eau douce du monde, elle est inondée la moitié de l'année. La difficulté du travail de la terre dans cette zone empêche son développement. Le jaguar est l'emblème du Pantanal, au sommet de la chaîne alimentaire.

De l'aube, à 6 h, jusqu'au coucher du soleil, à 18 h, j'ai voyagé sur un petit bateau en aluminium de 6,5 m, le long du fleuve Cuiabá, l'un des nombreux fleuves qui s'écoulent dans le Pantanal. J'ai attendu que les jaguars, qui remontent ou descendent les rives du fleuve, ainsi que d'autres animaux, apparaissent.

La règle pour observer les jaguars, et respecter leur bien-être, consiste à se tenir à au moins 30 mètres de distance d'eux. Dans ce type de situation, un super-téléobjectif est indispensable. Grâce à la conception Olympus compacte, l'utilisation d'un trépied est inutile, et la prise de vue à main levée est très confortable. Pour effectuer un zoom sur les jaguars au sommet d'une falaise le long du fleuve, j'ai basculé en orientation verticale sans réfléchir. La prise de vue est très facile même avec le multiplicateur de focale fixé à l'objectif 300 mm. Lorsque je photographiais depuis le fleuve, j'ai pu apprécier la bonne prise en main du modèle OM-D E-M1 Mark II, sa stabilisation de l'image et son boîtier étanche qui m'ont permis de me placer tout près de la surface de l'eau pour obtenir le meilleur angle pour immortaliser un capybara en train de mastiquer de l'herbe. Au cours de ce voyage, j'ai également fait un bon usage des modes rafale. La prise de vue en rafale à grande vitesse et la qualité supérieure d'image sont incroyables. Ce modèle permet d'immortaliser des expressions d'une fraction de seconde même sur des animaux remuants tels que la loutre géante.

Au cours de ce voyage, j'ai pu réaliser un cliché exceptionnel d'un jaguar au sommet d'un arbre. Il est impossible d'exprimer pleinement toute la beauté des animaux dans leur milieu naturel au Pantanal. Je suis tombé amoureux de cette région du Pantanal et je veux à tout prix y retourner, avec mon modèle préféré, le OM-D E-M1 Mark II.

Mitsuaki Iwago

Mitsuaki Iwago

Japon

Lorsque Iwago a visité les îles Galapagos en 1970, l'immensité de la nature l'a stupéfait et cet évènement a marqué le début de sa carrière en tant que photographe animalier. Reconnu dans le monde entier pour son travail, Iwago est le premier photographe japonais à avoir fait deux fois la couverture du magazine National Geographic. Il a publié de nombreuses collections de photos, par exemple, Animals on Earth et The Natural Order of the African Plain. Ses collections de photos de chats sont devenues dernièrement très populaires.