OLYMPUS(Canada) >

GALERIE PRO

Hiroyuki Yakushi

Hiroyuki Yakushi

Summit to Sea

De nombreux sports se déroulent des cimes de la montagne à la mer. Le mont Whistler, à quelques 125 kilomètres de Vancouver, est considéré comme la meilleure station de ski de toute l’Amérique du nord. C’est là que se sont déroulés les jeux olympiques d’hiver en 2010. Cette station se transforme en destination prisée des vététistes les mois d’été. Photographier des vététistes implique de porter les mêmes protections : casque, genouillères, protège-bras et protège-épaules. Comme je dois suivre les vététistes pour les photographier, je lutte désespérément pour garder la cadence.

L’aspect le plus important des clichés sportifs n’est autre que la capacité à suivre le sujet avec le viseur. L’E-M1 Mark II possède un viseur rapide qui résout ce problème. Le délai de coupure des images est extrêmement court si bien qu’il est possible de continuer de suivre les sujets dans des scènes avec déplacement parallèle. De nombreuses courses de VTT se déroulent en forêt. Il en découle une moindre luminosité lors de la prise de vue. Dans ce type de scène, le FL-900R offre une aide précieuse grâce à la prise en charge de la prise de vue séquentielle 10 ips.

Je me suis ensuite rendu à Squamish, une ville à proximité de Vancouver, pour essayer de photographier du kiteboating (ou kitesurfing). De nombreuses embarcations flottaient dans l’anse ou l’eau froide se mêlait à la neige fondue. Du fait de la nature de ce sport qui dépend du vent et de la marée, je n’ai pas pu réaliser les clichés que j’avais en tête. Cependant, il est indubitable que la fiabilité des caractéristiques de l’Olympus, comme sa construction anti-poussière et anti-éclaboussure, constituait un avantage ici.

Hiroyuki Yakushi

Hiroyuki Yakushi

Japon

Né dans la préfecture de Toyama, Yakushi est diplômé de l’Université des études étrangères de Kyoto et de l’école de photographie de Tokyo (actuellement l’école des arts visuels de Tokyo). Yakushi a photographié les championnats du monde de nombreux événements sportifs, y compris les jeux olympiques (d’hiver 12 fois et d’été 4 fois). Il couvre également la coupe du monde de ski depuis 1969. Il ne se limite toutefois pas au sport puisqu’il immortalise également le Gion Matsuri à Kyoto depuis 2007 et a contribué au site Web d’Olympus, rubrique When the Camera Speaks. Il est membre de la World Sports Press Association et de l’Association Japonaise de la Presse Sportive.